Un jeune homme âgé d'une vingtaine d'années a tenté de mettre un terme à ses jours dans la wilaya de Blida. N'ayant pas supporté la nouvelle des résultats positifs de son test de coronavirus, il a bu une substance toxique mortelle qui aurait pu lui coûter la vie, rapporte ce samedi 2 mai le quotidien francophone Le Soir d'Algérie.

Soupçonné d'être atteint du coronavirus, le jeune homme était en isolement depuis de nombreux jours chez lui dans un des quartiers populaires de la wilaya de Blida. Il a ainsi effectué un test de dépistage afin de confirmer ou d'infirmer sa contamination. Mais dès qu'ils a appris les résultats positifs des tests, le jeune âgé de 20 ans n'a pas toléré cette mauvaise nouvelle.

La mort du jeune homme évitée de justesse

Il a ainsi fait une tentative de suicide en ingurgitant un produit dangereux. Les membres de sa famille ont aussitôt alerté les secours. Arrivés sur les lieux, les éléments de la Protection civile ont vite intervenu pour lui apporter les premiers secours avant de le transférer à l’hôpital de la ville où il a été pris en charge.  Heureusement pour lui, son état de santé s'est stabilisé. L'intervention rapide des pompiers lui ont évité le pire. Le jeune homme restera néanmoins, sous surveillance médicale, en isolement, pendant quelques jours.

À lire aussi :  À Grenoble, un homme armé menace de mort « les mauvais musulmans »

Il faut dire que cette tentative intervient quelques jours après que deux autres individus ait tenté de se suicider en se brûlant pour des raisons différentes. À Mostaganem, dans l’ouest de l'Algérie, un jeune homme avait tenté de s’immoler par le feu devant un poste de police de la ville, après que les forces de l’ordre lui ont retiré les papiers de sa voiture. Alors que dans la wilaya de Tissemsilt, un marchand ambulant avait aussi tenté de se brûler avec de l’essence après que la police lui a interdit de vendre sa marchandise dans un marché de la ville.

Lire également : Coronavirus en Algérie: Des rescapés racontent leur calvaire