Deux étages d'un immeuble se sont effondrés ce mercredi 6 mai dans la rue Tripoli à Husseïn Dey, à Alger, a-t-on appris de sources concordantes. Les services de la protection civile sont aussitôt intervenus pour secourir les personnes se trouvant dans la bâtisse.

L'incident s'est produit aux environs de la mi-journée de ce mercredi à Alger. Les 5e et 6e étages d’un ancien immeuble, situé à la rue Tripoli à Husseïn Dey se sont effondrés. Blessant grièvement une femme, âgée de 37 ans. Tandis qu’une fillette de deux ans est restée longtemps coincée à l’intérieur.

Néanmoins, les équipes de secours de la protection civile ont finalement réussi à sortir la fillette des décombres. Cette dernière a aussitôt été évacuée vers l'hôpital pour recevoir des soins. Son pronostic vital ne semble pas engagé.

Pas de pertes humaines

De son côté, le chargé de communication de la protection civile a affirmé qu'il n'y avait pas de pertes
humaines jusqu'à l'heure. Néanmoins, on apprend que la femme transférée au CHU Mustapha Pacha se trouve dans un état critique.

Par ailleurs, le wali d'Alger Youcef Chorfa s'est également déplacé sur le site de l'incident, accompagné par le directeur général de la protection civile, le colonel Boualem Boughlef. Sur place, le wali a pu constater les dégâts engendrés par l'effondrement.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Les habitants du quartier n'ont pas manqué de se plaindre à lui et d'exprimer leur mécontentement sur ce qui est arrivé. Ils soutiennent s'être plaint plusieurs fois de la détérioration de l'immeuble. Mais leurs plaintes répétées n'avaient reçu aucune attention de la part des autorités locales. Les citoyens ont ainsi exigé à Youcef Chorfa à ce que le bâtiment soit complètement restauré et qu'ils soient relogés dans un autre immeuble, afin d'éviter d'autres catastrophes qui pourraient faire des morts.

Lire également : Oran : Des familles à la rue après l’effondrement partiel de leur bâtisse