Une interpellation a tourné au drame dans la soirée de mercredi 20 mai, dans la wilaya de Annaba, au nord-est de l'Algérie. Un jeune a été tué à l'issue de cette arrestation opérée par les services de sécurité au niveau de la cité Sidi Amar, dans la localité d'El Hadjar.

Il était 18 heures, explique la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué rendu public tard dans la soirée de mercredi, lorsque les éléments de la Sûreté de wilaya se sont présentés devant le domicile d'une personne soupçonnée de trafic de drogue. Il s'agit d'"un repris de justice âgé de 28 ans qui a été appréhendé dans sa voiture devant son domicile", précise le communiqué

Pendant l'opération, les policiers ont été surpris par cinquante à soixante membres de la famille du suspect et de ses voisins "qui les ont attaqués avec des pierres et des armes blanches ainsi qu'un fusil de chasse sous marine", ajoute la DGSN.

Les éléments des services de sécurité ont dû riposter à l'attaque. Des affrontements ont ainsi éclaté et l'irréparable a eu lieu. Les policiers, pour se défendre, ont utilisé des balles en caoutchouc atteignant un des assaillants. Celui-ci a succombé à ses blessures au niveau du CHU de la ville de Annaba où il a été transféré.

À lire aussi :  France : Un Marocain condamné pour agression sexuelle sur une fille de 13 ans à bord d'un bateau

"Vu l'ampleur de la violence utilisée contre les policiers, ces derniers ont été obligés d'utiliser des balles en caoutchouc pour se défendre, ce qui a provoqué des blessures à l'un des assaillants qui a été transportés au CHU Ibn Rochd où il a rendu l'âme", explique la DGSN ajoutant que le procureur d'El Hadjar a ouvert une enquête.

Selon cette institution sécuritaire, l'individu suspecté de trafic de drogue a été transféré au siège de la BMPJ de Sid Amar.

Lire aussi : Algérie : Un groupe d’individus sème la terreur dans un hôpital à Khenchela