Le Premier ministre algérien, Abdelaziz Djerad, a annoncé, ce jeudi 4 juin, la feuille de route du gouvernement pour la levée progressive du confinement. Le plan de déconfinement sera entamé le 14 juin sous la forme de levée ou d’aménagement du confinement sanitaire partiel en vigueur. Le plan de reprise progressive des activités économiques s’organisera en deux étapes. La première étape sera entamée le 7 juin et la seconde le 14 juin, a indiqué un communiqué du Premier ministère.

La feuille de route du gouvernement pour un déconfinement à la fois "progressif" et "flexible" et dans laquelle la priorisation des activités a été arrêtée en fonction de leur impact socio-économique et du risque de transmission du Covid-19 vient d’être dévoilée.

Ainsi, le plan de sortie progressive du confinement, qui sera entamé à partir du 14 juin, sera sous forme de levée ou d’aménagement du confinement sanitaire partiel en vigueur. Toutefois, le niveau d'incertitude scientifique et médicale sur l’évolution du coronavirus en Algérie restera de mise après le 14 juin, précise le communiqué.

La levée des mesures de confinement tiendra compte de l'évolution de la situation épidémiologique à l’échelle nationale et de chaque wilaya à travers des indicateurs pertinents notamment :

-Le taux de reproduction dit R(t) inférieur à 1.

À lire aussi :  Invités à exercer en France, un couple de médecins algériens privés de visas

-Le flux journalier des nouveaux cas d’infections enregistrés.

Un dispositif renforcé de surveillance sera mis en place à partir du 14 juin

Le Premier ministère précise que la liste des wilayas concernées par le confinement sanitaire partiel sera évaluée et révisée chaque quinze jour.

Le chef du gouvernement indique « qu’un dispositif renforcé de surveillance sanitaire orienté en priorité vers les wilayas concernées par la levée de la mesure du confinement sanitaire » sera mis en place. Ce dispositif s’appuiera sur « une stratégie de détection précoce, notamment au niveau d’éventuels foyers ou clusters qui risquent d'apparaître à tout moment ».

« Ce dispositif sera appuyé par un dépistage ciblé de tous les cas suspects et de leurs contacts, ce qui est essentiel pour casser la chaîne de transmission du Covid-19, » souligne le communiqué.

Lire aussi : Déconfinement en Algérie : Voilà ce que suggèrent les spécialistes