Un terroriste algérien se fait passer pour l'ancien joueur niçois Eric Bauthéac. Dans une interview accordée au média français Le Bien Public, l’ancien milieu offensif de l’OGC Nice a confié être victime d’une usurpation d’identité de la part d’un présumé djihadiste, dénommé Mohammed N.

Le footballeur de 32 ans révèle au même média qu'il a « vécu un véritable calvaire ». Cela fait au moins dix années que Eric Bauthéac est victime de cette affaire. Mais le joueur n’a eu connaissance des faits qu’en 2018. En fait, tout avait commencé au moment où Bauthéac avait posé le pied dans un aéroport en France, en provenance d'Australie, où il évoluait. Sur place, les services de la douane française l’interpellent.

Un terroriste algérien se prend pour Bauthéac

Le jeune homme explique que les douaniers lui avaient fait savoir qu'ils ne devaient même pas le laisser entrer sur le territoire français. « A l’époque où tu jouais à Dijon, il y a quelqu’un qui a usurpé ton identité et depuis, il se fait passer pour toi. Ce n’est pas ça le pire, celui qui a volé ton identité est recherché dans le monde entier », lui révèlent les douaniers.

Le joueur apprend également que sa photo est associée au djihadiste présumé dans les fichiers des services de renseignements. Mais heureusement pour lui, la DGSI est parvenue à retrouver la véritable identité du terroriste. Celui-ci se nomme Mohammed N. et est né en Algérie.

À lire aussi :  Accusés d'abus de fonction, des employés d'Air Algérie sous les verrous

Un délit qui a bouleversé la vie du joueur

Depuis ce jour, Eric Bauthéac est tenu de présenter la plainte déposée partout où il voyage. Une histoire qui lui colle à la peau et qui lui fait vivre "un cauchemar". Lors d’une sortie à l’étranger, celui qui évolue actuellement à l'Omonia Nicosie (Chypre), a eu des problèmes en Allemagne, à l’aéroport de Francfort. Une situation qui devient de plus en plus intenable pour le jeune homme. « Tant qu’il ne sera pas arrêté, je serai toujours emmerdé. Ce n’est pas possible, je ne vais pas faire ça toute ma vie », déplore-t-il.

Lire aussi : L’un des terroristes les plus recherchés d’Europe se fait passer pour un sans-papier algérien