Un homme âgé de 76 ans a été retrouvé ligoté et tué dimanche 21 juin, dans la localité de Zerdara, à Skikda, dans l’est de l’Algérie. Le vieil homme était porté disparu depuis plus de 5 mois, rapporte le quotidien arabophone Echorouk.

Selon la même source, les éléments de la gendarmerie nationale ont ouvert une enquête dimanche, suite à la découverte du corps du vieil homme. La victime a été retrouvée ligotée et égorgée, cinq mois après le signalement de sa disparition mystérieuse.

Le corps du septuagénaire a été retrouvé dans un état de décomposition très avancé. Il a été ligoté et égorgé. Une autopsie est prévue dans les jours à venir pour déterminer avec exactitude les circonstances de son décès. L’homme portait des traces de blessures à l’arme blanche au niveau du cou. Le parquet a ordonné l’ouverture d’une enquête criminelle de flagrance pour homicide volontaire.

Selon des sources locales, la piste d’un enlèvement suivi d’un assassinat prémédité serait privilégiée. A noter que ce nouveau drame survient 48 heures seulement après un autre assassinat qui a choqué la wilaya de Skikda. Dans la soirée de vendredi, homme de 55 ans a assassiné sa femme, âgée de 47 ans, en lui assénant plusieurs coups à l’aide d’un marteau. Le meurtrier s’est acharné sur sa victime après une dispute conjugale, la laissant gésir dans une mare de sang.

À lire aussi :  Suisse : Un détenu algérien retrouvé mort dans sa cellule

Le maçon, connu pourtant pour son calme, selon ses voisins, s’est disputé avec sa femme devant leurs quatre enfants à son retour du travail. L’assassin est entré dans une colère noire. Il s’est saisi d’un marteau et a asséné plusieurs coups à sa victime, la touchant à la tête et à la poitrine.

La femme a rendu l’âme sur place des suites d’une hémorragie interne, selon les éléments de la Protection civile dépêchés sur les lieux du crime. Quant au meurtrier, il était sous le choc. Il ne se rendait pas compte du crime qu’il venait de commettre.

Lire aussi : Algérie : Une jeune fille de 20 ans retrouvée étranglée dans sa chambre