Les éléments de la police algérienne ont procédé, lundi 22 juin, à l'arrestation d'une femme et ses deux complices, mis en cause dans une affaire d'agression, à Alger. Une interpellation qui fait suite à la diffusion d'une vidéo montrant les trois individus s'en prendre à physiquement à une adolescente sur son lieu de travail.

La vidéo de l'agression de la jeune fille a fait le tour des réseaux sociaux en Algérie. On y voit deux femmes proférer des insultes et donner des coups à une adolescente, tandis qu'une troisième personne filmait la scène. Les faits ont eu lieu dans la commune de Baraki, située dans la banlieue sud-est d'Alger.

C'est le père de la victime qui a déposé plainte au niveau du commissariat de la même localité. Suite à l'identification des agresseurs par la victime, les éléments de la police judiciaire ont aussitôt ouvert une enquête.

La femme est connue des habitants de la région

Après quelques jours d’investigations et de recherches, les services de sécurité ont finalement réussi à arrêter les trois agresseurs. La principale mise en cause est surnommée "Sisi chitana". Elle connue comme une personne "perturbatrice" parmi les habitants de la région. Ses deux complices sont une jeune femme et un homme. Maintenus en garde à vue, les trois prévenus seront présentés devant le procureur de la République. Ils devront s'expliquer sur les raisons de leur forfait. Ils seront jugés pour agression, torture, insultes et diffamation sur les réseaux sociaux.

À lire aussi :  France : Une femme giflée par un homme qui trouvait sa jupe trop courte

Pour rappel, le 3 juin, les éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya de M’sila, dans le centre de l’Algérie, avaient arrêté trois individus suspectés d’avoir torturé un jeune de 25 ans. L’agression a été filmée et diffusée sur Facebook. A l’origine, un différend entre les mis en cause et leur victime au sujet d’un prétendu vol de motocyclette.