Un Algérien établi clandestinement en France a asséné à un joueur de pétanque plusieurs coups de couteau qui lui ont valu une hospitalisation immédiate, indique, ce samedi 1er août, le média français La Nouvelle République. L'agression a eu lieu dans la commune de Poitiers, dans l’ouest de la France. 

Selon la même source, le sans-papiers algérien s’en est pris au joueur de pétanque sur le terrain de l’allée Diane-de-Poitiers, situé dans le quartier de Beaulieu. Il a accusé le jeune homme, âgé de 29 ans, d’avoir dégradé le véhicule de sa compagne. Plusieurs autres joueurs s'en sont mêlés et ont séparé les deux protagonistes. Loin de battre en retraite, le ressortissant algérien se dirige vers son véhicule pour chercher un couteau. Une arme blanche qu'il a utilisée pour asséner plusieurs coups à sa victime, avant de prendre la fuite.

Jugé en comparution immédiate

Placé en détention provisoire, il a été jugé en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Poitiers. Lors de son procès, le ressortissant algérien, âgé de 30 ans, a formulé une demande de délai. Une demande qui lui a été accordée afin que son avocat, Me Aurélien Bourdier, soit présent pour assurer sa défense.

On apprend que le ressortissant algérien est arrivé en France en 2016, par voie clandestine. Il subvient à ses besoins en enchaînant les petits boulots au noir. Le migrant algérien vit en concubinage avec une Française, dans le quartier de Beaulieu. Sa compagne le décrit comme une personne « dévouée et serviable ». Celle-ci a, par ailleurs, indiqué que son compagnon, sans casier judiciaire à sa charge, suivait un traitement depuis près de quinze années "en raison d’une pathologie en lien avec le stress".

À lire aussi :  Un sans-papiers marocain décapite son père à Lyon

A noter que le mis en cause va comparaître devant le tribunal correctionnel de Poitiers lundi 7 septembre, en présence de son avocat. Le ministère public a demandé son maintien en détention provisoire.

Lire aussi : France : Un Algérien inculpé pour avoir agressé sa femme et menacé de mort des policiers