Une femme de 36 ans, originaire de la wilaya de Skikda, dans le nord-est de l'Algérie, a profité de la confiance de son compagnon revendeur de devises, qui est également son voisin, pour lui dérober la coquette somme de 90 000 euros, rapporte, lundi 3 août, le quotidien arabophone Echorouk.

Les faits remontent au mois de janvier dernier. Tout avait commencé lorsque l'homme, âgé de 38 ans, avait informé sa voisine, avec laquelle il entretenait une relation amoureuse, qu'il allait se rendre à Aïn M'lila, relevant de la wilaya d'Oum El Bouaghi, afin d'échanger la somme de 90 000 euros en dinars.

La jeune femme lui a alors proposé de l'accompagner. Lors du trajet entre Skikda et Aïn M'lila, la femme n'a pas cessé de prendre en photo les liasses de billets et d'envoyer des messages. Ce qui avait semé le doute chez le jeune homme. Arrivés à leur destination, ils sont descendus du véhicule, à la demande de la jeune femme, pour chercher de la nourriture. A leur retour, la vitre de la voiture était brisée. La somme d'argent, estimée à environ 2 milliards de centimes, avait également disparu.

La jeune femme avait tout planifié

La victime a aussitôt soupçonné la jeune femme d'avoir tout planifié pour lui voler son argent. Une plainte pour vol a été déposée et les services de sécurité ont mené leur enquête qui a duré de nombreuses semaines. Les investigations ont fini par aboutir à l'arrestation de nombreuses personnes impliquées dans ce vol.

Lors du procès, qui a eu lieu cette semaine au tribunal de Skikda, la principale mise en cause a avoué connaître les autres accusés, avec lesquels elle a monté une bande de malfaiteurs. Elle a cependant nié les faits de vol et les dégradations sur le véhicule de la victime, avec laquelle elle dit avoir voyagé dans plusieurs wilayas d'Algérie. Après les plaidoiries, le parquet a requis des peines d'emprisonnement contre les accusés.

Lire aussi : Algérie : Arrestation d’une femme qui a subtilisé plus de 3 milliards de centimes