La terre a de nouveau tremblé en Algérie. Les habitants de la wilaya de Mila et de ses environs ont en effet ressenti dans la matinée de ce vendredi 7 août une forte secousse tellurique. Selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG), le tremblement de terre a atteint une magnitude de de 4,9 sur l’échelle ouverte de Richter.

Selon le CRAAG, l’épicentre du séisme a été localisé à deux kilomètres au sud-est de la commune de Hamala, à Mila, dans l’est de l’Algérie. Ce tremblement de terre, qui a eu lieu à 7h15 (heure locale), a atteint une magnitude de 4,9 sur l’échelle ouverte de Richter.

Les citoyens de plusieurs wilayas limitrophes, telles que SkikdaConstantine, Jijel, Batna et Sétif, ont ressenti cette forte secousse qui a fait naître une grande panique. Nombreux sont ceux qui sont sortis d'ailleurs de leurs maisons de peur de nouvelles secousses. Notons que la forte secousse a engendré quelques dégâts matériels dans certaines anciennes bâtisses. Les autorités locales n'ont, néanmoins, déploré pour l'heure aucun dégât humain.

L’Algérie connaît une forte activité sismique

Ce tremblement de terre intervient au lendemain d'une autre secousse enregistrée à 15 kilomètres au sud-est de la commune de Texanna, à Jijel, dans l’est de l’Algérie. Le CRAAG avait indiqué que la secousse avait atteint une magnitude de 3,4 sur l’échelle ouverte de Richter.

À lire aussi :  Accusés d'abus de fonction, des employés d'Air Algérie sous le verrous

Il faut dire que l’Algérie enregistre depuis quelques semaines de nombreux séismes. Ce mois d'août avait déjà connu trois autres secousses telluriques à son début. Le 1er jour du mois, les habitants de la localité de Grarem dans la wilaya de Mila ont ressenti une secousse de magnitude 3,3 degrés. Le lendemain, c’est à Cherchell dans la wilaya de Tipaza que la terre a tremblé avec également une magnitude de 3,3 degrés sur l’échelle de Richter. Enfin, le lundi 3 août, une secousse de 3,5 degrés a été enregistrée à six kilomètres au nord de Aïn El Karma, dans la wilaya d’Oran.