Un homme âgé de 23 ans a été froidement assassiné par une jeune fille. Le crime odieux a été enregistré dans la nuit de lundi à mardi 11 août dans la wilaya d'El Oued, dans le sud de l'Algérie. La victime, qui a reçu plusieurs coups de poignard au niveau du cou, a succombé à l'hôpital.

Le paisible quartier « 8 Mai » du chef-lieu de la wilaya d'El Oued s'est réveillé, mardi 11 août, sur un drame. Il s'agit d'un crime dont la victime est un jeune à la fleur d'âge. Âgé de 23 ans et répondant aux initiales Kh. B, il a reçu plusieurs coups de poignard mortels à la gorge, durant la nuit.

Issue de la wilaya de Tebessa, à l'extrême est du pays, la présumée meurtrière aurait été aidée dans sa sale besogne par un jeune homme, indiquent des sources concordantes. Une troisième personne- une fille- serait également complice dans cet homicide, dont le mobile et les circonstances exactes seront déterminés par les services de sécurité.

La meurtrière aidée par deux complices

Des sources locales affirment que la présumée criminelle s'est servie d'un poignard pour assassiner sa victime. Selon les mêmes sources, KH. B. n'a pas trouvé la mort sur le coup. Des secours parmi des voisins et ses proches l'ont transporté en urgence à l'hôpital de la ville. Malheureusement, il a succombé à ses profondes blessures quelques minutes seulement après son admission à la structure hospitalière. Ses présumés assassins, quant à eux, ont pris la fuite avant d’être arrêtés ce mercredi, indiquent les mêmes sources.

La wilaya d'El Oued est sous le choc. Ce nouvel homicide vient d'alourdir le bilan déjà très alarmant des crimes commis ces derniers mois en Algérie, où il ne se passe plus un jour sans qu'on fasse état d'un acte délinquance.

Lire aussi : Algérie: Une femme tue son mari avec la complicité de ses fils