Les services de sécurité de la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie, ont arrêté dernièrement un homme activement recherché pour des affaires d'escroquerie. Âgé de 38 ans et originaire de la localité de Mekla, le prévenu faisait l'objet de 14 mandats d'arrêt, émis par divers tribunaux du pays. 

Fin de cavale pour un jeune homme activement recherché en Algérie. Pas moins de 14 mandats d'arrêt ont été lancés contre lui pour des affaires liées notamment à l'escroquerie. Il est poursuivi pour faux et usage de faux, fraude et émission des chèques sans provisions, affirment des sources concordantes. Ces dernières n'indiquent pas les circonstances de son arrestation. On ignore également la nature exacte des faits pour lesquels cet individu est poursuivi.

Les mêmes sources rapportent, cependant, que le trentenaire a été arrêté dans la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie. Âgé de 38 ans, le mis en cause est originaire de la localité de Mekla.

Pour rappel, mardi 11 août, les éléments de la Brigade de recherche et d’intervention de la wilaya de Sétif, dans l’est du pays, avaient réussi à démanteler un groupe de malfaiteurs spécialisé dans le trafic de véhicules.

Ce réseau est composé de vingt-neuf personnes originaires des wilayas d’Alger, Sétif, Annaba et Batna. A l'issue de cette opération d'arrestation, 50 véhicules ont été récupérés, dont deux étaient recherchés par Interpol. L'enquête enclenchée a également permis de découvrir que plusieurs employés de la mairie de Sétif étaient impliqués dans cette affaire et que les véhicules volés provenaient de Tunisie et de Libye.

Lire aussi : Algérie : Condamnation d’un couple responsable d’une vaste et retentissante arnaque immobilière