Un sans-papiers algérien est décédé écrasé par une camionnette à Saint-Ouen, située sur la rive droite de la Seine, dans le département de la Seine-Saint-Denis, en Île-de-France. La victime venait de se faire arnaquer par un faux livreur de cigarettes qui s’est empressé de prendre la fuite, indique, dimanche 16 août, le média français Le Parisien.

Selon la même source, au départ, les enquêteurs ont privilégié la piste du chauffard. Cependant, le complice du conducteur, qui n'est autre que le faux livreur, s’est rendu à la police et a livré un témoignage qui a écarté l’hypothèse de la mort accidentelle. Une enquête pour meurtre avec préméditation a été ouverte par les services de sécurité français.

Ainsi, les nouveaux éléments de l’enquête de la police indiquent que le sans-papiers algérien, mort dimanche 2 août, a été écrasé volontairement par un faux livreur qui venait de l'arnaquer. Ce dernier a pris la fuite dès que le ressortissant algérien lui a remis une somme d’argent censée couvrir une livraison qu'il n'a jamais reçue. Après s'être rendu compte de l’escroquerie, l'immigrant clandestin, âgé de 31 ans, a tenté de le rattraper en s’accrochant à sa camionnette.

L’assassin toujours en fuite

Le faux livreur de cigarettes n'a pas hésité à foncer sur le sans-papiers pour prendre la fuite. En effet, de nombreux témoins présents sur les lieux ont attesté que le chauffard a filé à toute allure en éjectant sur son chemin le sans-papiers algérien qui s'accrochait à sa camionnette, avant de l’écraser violemment contre un autre véhicule.

À lire aussi :  Paris : Deux Marocains et un Algérien agressent un touriste pour lui voler sa Rolex

Appelés, les sapeurs-pompiers se sont immédiatement rendus sur les lieux pour le secourir. Mais malgré les nombreuses tentatives de réanimation, le jeune homme n’a pas survécu au choc. La police, elle, recherche activement l’assassin.

Lire aussi : France : Un jeune Algérien tué par balles à Besançon