Algérie : Un cadavre découvert dans une forêt par des promeneurs

Des promeneurs ont découvert, vendredi 28 août, le corps sans vie d'un homme dans la forêt Sebaa Mokrane, près de Medjbara, dans la wilaya de Djelfa. L'homme serait mort depuis plusieurs jours, à se fier à l'état de décomposition du cadavre, rapporte le journal arabophone Echorouk.

Selon la même source, une famille qui se promenait dans la forêt Sebaa Mokrane a découvert le cadavre qui semblait être celui d’un homme dans la quarantaine. Ce sont les odeurs nauséabondes qui s'en dégageaient qui ont attiré l’attention des promeneurs. Le corps était allongé dans un sous-bois, en état de décomposition avancée. Les randonneurs ont alerté les services de la gendarmerie nationale, qui se sont rendus sur les lieux.

La brigade de gendarmerie nationale de Medjbara a ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances exactes de cette mort. Les services de sécurité ont fait appel aux services d’un médecin légiste pour une autopsie. La mort remonterait à plusieurs semaines.

Faits-divers Ivre et drogué, un Algérien sème la terreur dans un quartier en Italie

Pour rappel, en juillet dernier, une jeune femme âgée de 30 ans a été retrouvée morte dans une forêt de la wilaya de Tipaza. Son corps a été découvert dans la forêt de Beni Milleuk. Il s’agit d’une jeune femme portée disparue quelques jours avant la découverte macabre. Son portrait a été dressé par sa famille au moment où la disparition a été signalée aux autorités compétentes.

Une enquête avait été ouverte par les services de sécurité afin de déterminer les causes exactes de cette mort suspecte. Les enquêteurs privilégient la thèse du féminicide.

Lire aussi : Algérie : Le corps d’une femme retrouvé enterré dans une forêt


Vous aimez cet article ? Partagez !