En Algérie, un jeune homme s'est donné la mort en se tranchant la gorge en pleine rue dans la wilaya de Annaba, située dans l'est du pays. Selon des sources locales, la victime n'est autre que l’auteur présumé du meurtre du jeune Zaki. Un homicide commis la semaine dernière à Alger.

Les faits ont eu lieu dans l'après-midi de mercredi 9 septembre dans la ville de Annaba. Le jeune homme avait décidé de mettre fin à ses jours en se tranchant la gorge. La vidéo de l'acte de suicide, extrêmement choquant au demeurant, a circulé sur les réseaux sociaux.

On y voit le malheureux passer à l'acte au milieu de riverains horrifiés. Ces derniers avaient tenté de l'en dissuader, en vain. Visiblement au bout du désespoir, la victime, qui ne s'est laissée raisonner par personne, a mis fin à ses jours de manière spectaculaire.

La victime était accusée de meurtre

Par ailleurs, l'on apprend que le défunt, prénommé Mohammed, est âgé d'une vingtaine d'années et est originaire de la wilaya d'Alger. Des sources sécuritaires ont indiqué que les services de la police étaient à sa recherche. Le jeune homme étant le principal accusé du meurtre du dénommé Zaki,  survenu le 2 septembre. Ce jour-là, la victime, âgée de 25 ans, avait reçu un coup de poignard dans le cœur au niveau de son lieu de travail, au centre commercial Hamza à Bachdjerah, dans la banlieue d’Alger.

À lire aussi :  Disparition de la jeune Sihem dans le Gard : Enlèvement et séquestration ?

Des témoins oculaires ont affirmé que le meurtrier présumé était le jeune Mohammed. Aussitôt, la police a lancé des recherches afin de le retrouver. Après son forfait, Mohammed a pris la fuite en direction de l'Est algérien. Il est arrivé jusqu'à la wilaya de Annaba, à environ 536 km à l'est d'Alger. Ne supportant plus sa situation, le jeune homme a choisi de mettre un terme à ses jours.

Lire également : Algérie : Un jeune homme égorge froidement son ami à Relizane