La Kabylie a connu un nouveau cas de suicide ce jeudi 10 septembre. Un homme marié et père de trois enfants de la wilaya de Bouira a mis fin à ses jours par pendaison, a indiqué la direction de la protection civile de la même wilaya via un communiqué.

En effet, un nouveau cas de suicide a été enregistré dans la wilaya de Bouira, dans le sud de la Kabylie. La victime est un homme âgé de 44 ans répondant aux initiales M. K. Il habitait dans un village relevant de la commune de Aïn El Hadjar.

Dans son communiqué, la direction de la protection civile de Bouira indique que ses éléments « sont intervenus vers 10h18 » de la matinée de ce jeudi. Sur place, ils ont retrouvé « la victime pendue avec une corde à un arbre, non loin de son domicile familial ». La dépouille a été acheminée vers l’hôpital Mohamed Boudiaf de Bouira.

Les causes exactes qui ont motivé le passage à l'acte du défunt restent inconnues, même si certaines sources locales indiquent que l'homme souffrait de troubles mentaux. En tout cas, les services de sécurité ont ouvert une enquête pour connaître les réelles circonstances de cette tragédie, dont la victime est un homme qui laisse derrière lui une veuve et trois orphelins.

À lire aussi :  France : Un Algérien refuse d'être expulsé et agresse des policiers

La Kabylie connaît beaucoup de suicides

La Kabylie déplore depuis quelques semaines beaucoup de cas de suicide. Cette région d'Algérie enregistre, en effet, des chiffres inquiétants de personnes ayant mis un terme à leurs vies pour différentes raisons. Pour rappel, la wilaya de Bouira a connu trois autres suicides en l’espace de deux mois. Le dernier est celui d'un jeune de 25 ans retrouvé pendu à un olivier, non loin de son domicile familial.

À Bejaïa, un homme âgé de 47 ans a mis fin à ses jours au premier jour de l’Aïd El Adha. Quatre jours auparavant, c'est un commissaire principal de la police qui se donne la mort dans son bureau, à l’aide de son arme de service.

Enfin, dans la wilaya de Tizi Ouzou, une fille de 18 ans a fait une tentative de suicide le 30 août. Elle s'est jetée du haut du pont de la nouvelle ville en plein jour avant d'être transférée au CHU Nedir Mohamed, où elle a échappé à une mort certaine.