Un ouvrier est mort ce samedi 12 septembre après une chute du 4ème étage d'un immeuble en construction. Le drame a eu lieu vers midi à Bab Ezzouar, un quartier situé dans l'est de la capitale Alger, selon des sources locales.

Selon les mêmes sources, la victime aurait été bousculée par l'appareil qui sert de monte-charge ou d'échafaudage. Une bousculade suffisante malheureusement pour le faire tomber dans le vide du 4ème étage de cet immeuble situé au quartier La Soummam.

Les éléments de la protection civile qui se sont rendus sur les lieux n'ont pu que constater le décès de la malheureuse victime, qui a rendu l'âme sur le coup. Ils ont ensuite procédé au transfert de la dépouille mortelle à la morgue d'un établissement hospitalier.

Aussi, comme à la suite de chaque accident de ce genre, les services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de ce drame. Il s'agira aussi de situer les responsabilités, dans la mesure où sur le plan réglementaire, des mesures de sécurité devaient être prises pour éviter ces accidents.

Ces drames ne sont malheureusement pas rares en Algérie. Il arrive souvent qu'un ouvrir fasse une chute d'un immeuble en chantier. Comme cet ouvrier de 47 ans qui a trouvé la mort le 1er juin après une chute du 4ème étage d'un immeuble en construction à Azazga, dans la wilaya de Tizi Ouzou. Toujours en Kabylie, un jeune de 37 ans a trouvé la mort la semaine dernière en chutant à l'intérieur d'une usine, dans la wilaya de Bouira.

À lire aussi :  Mutinerie dans le plus grand Centre de rétention de sans-papiers en France

Lire aussi : Algérie: Un nourrisson fait une chute mortelle du 4ème étage à Tipaza