La Cour d’appel de la wilaya d’Oran, dans le nord-ouest de l’Algérie, a condamné, jeudi 24 septembre, deux juges à deux ans de prison ferme. Les deux magistrats ont été inculpés pour corruption et falsification de documents officiels, indique le média arabophone El Khabar.

Selon la même source, les deux juges ont comparu devant la Cour d'Oran pour les chefs d’accusation d'« abus d’autorité » et de « corruption et falsification de documents officiels contre des sommes d’argent ». La veille, le procureur général avait requis une peine de huit ans de prison ferme contre les deux prévenus. Finalement, la Cour d’appel d’Oran a condamné les deux juges à deux années de prison ferme assortie d'une amende de 200 000 dinars chacun. La sentence a été prononcée jeudi.

Selon le journal arabophone, les mis en cause agissaient avec l’aide de quatre complices qui ont été également arrêtés et déférés devant le tribunal d'Oran. Ces derniers ont été condamnés à leur tour à une année de prison ferme et à une amende de 100 000 dinars chacun.

L'interpellation des deux juges fait suite à un dépôt de plainte par un citoyen contre l'un des magistrats qu'il accuse de corruption et de falsification de documents officiels. Le plaignant a fourni aux services de sécurité des preuves matérielles irréfutables qui ont permis de confondre le prévenu et de remonter à l'autre juge, puis à leurs quatre complices. Il s'agit d'une vidéo et de plusieurs enregistrements téléphoniques. Suite à quoi une enquête a été ouverte et a abouti à l'arrestation puis à la condamnation de toutes les personnes impliquées dans cette affaire.

À lire aussi :  Des drones et de faux billets saisis au port de Béjaïa

Lire aussi : Scandale de corruption à l'aéroport d'Alger : La lanceuse d'alerte de nouveau devant la justice