Un quadragénaire accusé du meurtre de son associé au travail a été mis en garde à vue dans la wilaya de Ghardaïa, dans le sud de l'Algérie. Selon le journal arabophone Echorouk, qui a rapporté l’information samedi 26 septembre, le meurtre a eu lieu dans un chantier suite à une violente dispute entre les deux hommes.  

Selon la même source, une dispute relative au travail aurait éclaté entre les deux hommes. Le mis en cause aurait, ensuite, attaqué sa victime à l’aide d’une pelle avant de la jeter par une fenêtre.

La victime a rendu l’âme avant l’arrivée des éléments de la protection civile. Après avoir commis son crime, le présumé meurtrier a pris la fuite vers une destination inconnue avant d’être retrouvé par les services de sécurité, retranché dans un ravin.

Il faut noter que depuis quelque temps, l’Algérie fait face à une recrudescence alarmante des actes de violence. Ce nouvel homicide ne fait qu’alourdir le bilan déjà très inquiétant des homicides commis ces derniers mois à travers le pays.

Samedi, la wilaya de Annaba, située dans le nord-est de l’Algérie, a été ébranlée par un terrible drame. Un homme, âgé d’une vingtaine d’années, a été assassiné à coups de poignard dans un marché de fruits et légumes où il tenait un stand.

À lire aussi :  Mutinerie dans le plus grand Centre de rétention de sans-papiers en France

La victime, âgée de 28 ans, exerçait en tant que commerçant ambulant de fruits et légumes à Sidi Amar, un village de la wilaya de Annaba. Le tueur est un autre marchand de fruits et légumes. Une dispute a éclaté entre les deux hommes pour une histoire d’argent. Dans un élan de colère, le meurtrier a asséné plusieurs coups de poignard à sa victime, notamment au niveau du thorax.