Algérie : Une femme assassinée et brûlée vive dans une forêt à Sétif

C’est une macabre découverte qui a été faite dans la nuit de mercredi 7 octobre, à Sétif, dans l’est de l’Algérie. Le corps d’une jeune femme, âgée de 32 ans, a été retrouvé brûlé et couvert de pneus, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon les mêmes sources, le corps de la jeune femme a été retrouvé dans la forêt de Faïdh Ghrib, près de la ville d’El Eulma. La victime a été brûlée et dissimulée sous des pneus. Le corps carbonisé de la jeune femme a été transféré par la protection civile à l’hôpital de Sétif pour les besoins de l’autopsie. Les services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances de cette nouvelle tragédie qui secoue l’Algérie.

Pour rappel, il y a à peine quelques jours, un crime monstrueux a été commis à Boumerdes, dans le nord de l’Algérie. La victime, Chaïma, 19 ans, a été violée, blessée gravement et brûlée vive. Le meurtrier s’est, ensuite, débarrassé du corps calciné dans une pompe à essence. L’affaire a fait et continue de faire beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux.

Faits-divers Un Algérien tente de jeter sa femme du 12e étage à Bordeaux

En effet, la jeune Chaïma, âgée d’à peine 19 ans, a été retrouvée morte, le corps carbonisé, dans une station-service abandonnée de la ville de Thenia, relevant de la wilaya de Boumerdes. Le mis en cause est un repris de justice qui l'aurait déjà violée une première fois il y quelques années. Chaïma avait à l’époque déposé plainte auprès de la police.

Il faut dire que la violence contre les femmes connaît une recrudescence très inquiétante en Algérie. La monstruosité des actes commis évoque une insécurité totale pour la gent féminine algérienne.


Vous aimez cet article ? Partagez !