La police française a procédé à l'interpellation d'un groupe de trois mineurs algériens. Ces derniers ont volé un véhicule et se sont fait arrêter à l'issue d'une course-poursuite avec les éléments de la police en plein centre-ville de Montpellier, rapporte, jeudi 8 octobre, le quotidien régional français Midi libre.

Les Algériens, âgés de 14, 15 et 16 ans, ont été placés en garde à vue. Les faits ont eu lieu dans la nuit du mardi 6 à mercredi 7 octobre, à la ville de Montpellier, dans le sud de la France. Des propriétaires d'une villa de l’avenue des Levades, à Pérols, ont signalé aux services de sécurité des individus qui s'étaient introduits par effraction chez eux et ont volé leur véhicule.

Sur leur route, les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) croisent la voiture volée. Ils ordonnent au chauffeur de s'arrêter immédiatement. Mais au lieu de s'exécuter, le conducteur appuie sur l'accélérateur pour tenter de semer les forces de l'ordre. Un dispositif d’interception de véhicule automobile (Diva) est alors mis en place à la sortie des Prés d’Arènes. Mais là encore, le conducteur force le barrage. Ce qui provoque la crevaison des pneus du véhicule.

Les mineurs algériens déjà connus des services de la police française

Malgré cela, les trois individus poursuivent leur fuite à travers les rues de la ville. Mais la course-poursuite prend fin au niveau du Faubourg-Figuerolles, lorsque que le conducteur perd le contrôle du véhicule en percutant une voiture stationnée.

Les policiers réussissent finalement à interpeller les trois mis en cause. Identifiés, les trois mineurs d'origine algérienne sont connus de la police française. En septembre dernier, deux d'entre eux avaient notamment participé au cambriolage d'une autre maison à Pérols. Le troisième, pour sa part, était impliqué dans le cambriolage d’une pharmacie, sur la place Carnot à Montpellier, en novembre 2019. Placés en garde à vue, les trois mineurs d’origine algérienne ont été déférés, jeudi, devant le parquet.

Lire aussi : France : Trois Algériens condamnés après une saisie de 122 000 € de drogue