La wilaya de Batna a enregistré, mercredi 14 octobre, la disparition mystérieuse de trois fillettes d'une même famille, selon une organisation nationale de la protection de l'enfance. Il s'agit de deux sœurs et de leur cousine habitant la localité de N'gaous, à plus de 80 kilomètres à l'ouest du chef-lieu de wilaya, selon cette organisation citée par le site arabophone Ennahar.

Selon les informations divulguées par l'organisation en question, il s'agit de Malak Mohammedi, âgée de 13 ans, et sa sœur Salsabil, appelée également Rama. Cette dernière est âgée de 6 ans. La troisième fillette qui a mystérieusement disparu avec les deux sœurs, c'est leur cousine Ikhlas Sassi. Elles sont les enfants de deux sœurs, selon les explications de l'organisation.

Aussi, il est précisé que les deux fillettes disparues sont originaires de la localité de Beni Srour, située sur le territoire de la wilaya voisine de M'sila. Mais elles ont déménagé vers N'gaous, à Batna, pour y vivre, depuis le décès de leur père.

L'Organisation nationale pour la protection de l'enfance a lancé un appel à toutes celles et tous ceux qui ont vu les trois fillettes pour qu'ils contactent les services de sécurité, la gendarmerie nationale, et même les organismes et autres organisations dédiés à la protection de l'enfance.

À lire aussi :  Ils transportaient des charges de 80 kilos sur le dos : Un marocain arrêté pour exploitation de migrants

La disparition d'enfants devient un phénomène très inquiétant en Algérie. L'on enregistre trop de disparitions ces dernières semaines dans différentes régions du pays. C'est le cas des deux filles Aya et Chahinez, portées disparues le 18 septembre à Khraïssia, à Alger. C'est, aussi, le cas de trois autres fillettes disparues une semaine auparavant dans la wilaya de Tlemcen.

Lire aussi : Fillette disparue à Saïda : Voilà comment elle a été retrouvée