Deux femmes ont été sauvagement agressées lundi 19 octobre 2020 à Alger, rapportent des sources concordantes. Les deux victimes qui ont été attaquées à l'arme blanche par un individu, ont été évacuées à l'hôpital dans un état jugé grave. 

Encore un acte d'agression contre les femmes en Algérie. Cette fois, c'est la capitale qui a été le théâtre d'une attaque dont ont été victimes deux femmes. Celles-ci ont été prises pour cible, en plein jour, ce lundi 19 octobre 2020 par un individu au niveau de la cité El Djorf, à quelques encablures du marché Dubaï de Bab Ezzouar.

L'assaillant a fait usage d'un poignard pour accomplir son forfait, rapportent des sources locales. Les deux femmes ont été grièvement blessées, selon les mêmes sources qui affirment que les deux victimes ont été évacuées à l'hôpital de Beni Messous.

Leurs jours seraient en danger, affirme-on d'ailleurs. L'agresseur, qui serait un proche de l'une des deux femmes, a pris la fuite, indiquent les mêmes sources. Les services de sécurité qui se sont rendus sur les lieux, se sont aussitôt mis à la recherche de l'auteur de cette agression sauvage.

La violence contre les femmes prend de l'ampleur

Il faut dire que depuis quelques mois, l'Algérie vit au rythme effréné des actes de violence contre les femmes. Des crimes crapuleux et des féminicides ont été en effet enregistrés dans de différentes régions d'Algérie. Le plus marquant reste celui dont a été victime la jeune Chaïma. Âgée d’à peine 19 ans, la jeune femme a été retrouvée morte, le corps carbonisé, dans une station-service abandonnée de la ville de Thenia, relevant de la wilaya de Boumerdes. C'était le 4 octobre dernier.

À lire aussi :  L'ancien DG de l'aéroport d'Alger à nouveau devant la justice

Dans la nuit de mercredi 7 octobre, le corps d’une jeune femme, âgée de 32 ans, a été retrouvé brûlé et couvert de pneus, dans la wilaya de Sétif. Quelques jours avant cette horrible découverte, un homme a essayé de brûler vive sa propre femme, à Alger. Il s’en est par la suite pris physiquement à son épouse en lui assénant des coups violents avant de la blesser avec une arme blanche.