Un chef de service de la Direction de la santé de la wilaya de Chlef, dans l'ouest de l'Algérie, a tenté de s'immoler par le feu dans la journée de dimanche 25 octobre. Selon le journal arabophone Ennahar, le fonctionnaire a été sauvé in extremis par ses collègues.

Le pire a été évité de justesse dimanche au siège de la direction de la santé de la wilaya de Chlef, où un fonctionnaire a tenté de s'immoler par le feu. Il s'agit du chef de service des ressources humaines. Ce dernier s'est aspergé d'essence avant de tenter de mettre le feu à son corps.

C'est à ce moment-là que ses collègues sont intervenus pour l'empêcher de commettre l’irréparable. La tentative de suicide de ce chef de service, qui s'en est sorti indemne, fait suite à sa convocation par son directeur pour l'entendre sur des affaires de travail le concernant.

L'acte de désespoir d'un chef de service

Selon la même source, le chef de service faisait l’objet de plusieurs critiques du personnel de la direction de la santé qui demandait son départ. Alertés, les services de sécurité se sont déplacés sur les lieux et ont demandé au chef de service de le suivre pour enquêter avec lui sur les causes et les circonstances de son geste.

À lire aussi :  Des sans-papiers algériens arrêtés pour vente de cocaïne

Le suicide connaît une évolution inquiétante en Algérie et semble toucher toutes les franges de la société. Les chiffres sont effarants et les causes demeurent souvent mystérieuses ou insondables. Par contre, les méthodes de suicide sont multiples, bien que la pendaison reste le mode opératoire le plus répandu.