Nouveau drame en Algérie. Une mère de famille âgée d'une vingtaine d'années a mis fin à ses jours dans la wilaya de Chlef. Elle s'est pendue à l'aide d'une écharpe à son domicile familial. Jusqu'à ce jeudi 29 octobres, les causes de son passage à l'acte sont inconnues, indique la Direction de la Protection civile de la même wilaya dans un communiqué daté de jeudi. 

La même source ajoute que les faits ont eu lieu dans l'après-midi (14 heures) de ce jeudi 29 octobre, correspondant au jour de la célébration du Mawlid Ennabawi. La jeune femme, âgée de 26 ans, a été découverte pendue avec une écharpe dans une chambre de son domicile familial, sis dans la commune d'Oum Drou, relevant de la wilaya de Chlef, dans l'Ouest algérien.

Les éléments de la protection civile ont transféré le corps sans vie de la jeune femme vers l'hôpital Ouled Mohamed de Chlef pour autopsie. Les services de sécurité, quant à eux, ont entamé les investigations pour déterminer les circonstances exactes de ce drame. Jusqu'à la soirée de jeudi, aucune information n'a filtré à propos des raisons qui ont poussé la jeune femme au suicide.

Une autre femme sauvée dans l'Ouest algérien

La nouvelle du drame a jeté l'émoi sur la population locale. La défunte s'en est allée laissant derrière elle un mari et deux jeunes enfants.

À lire aussi :  Kamel Meziani, « éminent narco », devant la justice française

A souligner que la protection civile de la même wilaya a réussi, mercredi 28 octobre, à sauver in extremis une autre femme sur le point de se suicider. Âgée de 37 ans, cette dernière voulait sauter d'un pont de la ville de Chlef. Grâce aux secouristes, la trentenaire a fini par renoncer à son acte.

Lire aussi : Algérie : Un ancien policier retrouvé pendu à son domicile à Skikda