Un sans-papiers algérien âgé de 28 ans a été arrêté vendredi 30 octobre, dans la commune de Saint-Nazaire, dans l'ouest de la France. Il a été placé en garde à vue et devra être jugé pour violences conjugales et détention de cannabis, indique Ouest France.

Selon la même source, vers 10 heures du matin, les policiers de Saint-Nazaire ont été appelés par une femme en détresse qui subissait des violences de la part de son conjoint. Lorsqu’ils arrivent sur place, le suspect a déjà quitté le domicile. Les agents de l’ordre trouvent sur les lieux 300 g de cannabis oubliés sur la machine à laver.

Ils procèdent rapidement à l’arrestation de l’homme suspecté de violences conjugales. Il s’agit d’un sans-papiers algérien de 28 ans qui a déjà des antécédents. Le mis en cause, qui a reconnu les faits, a été placé en garde à vue. Il devrait être présenté prochainement devant un magistrat.

La semaine dernière, un autre sans-papiers algérien âgé de 26 ans a été déféré devant le parquet du Havre, dans le nord de la France. L’homme a été interpellé pour violences et menaces de mort contre son ex-conjointe. Cette dernière avait déjà déposé deux plaintes contre lui.

Le couple s’est séparé depuis le mois d’août. Ensemble, ils ont un bébé de six mois. La femme a déménagé dans le Loiret pour échapper au harcèlement de son ex-compagnon. Mais l’Algérien l’aurait suivie dans sa nouvelle région. Il l’aurait menacée de mort et harcelée. Elle a donc déposé deux plaintes contre lui. La semaine dernière, le sans-papiers algérien s’est introduit dans l’appartement de son ex. Il la bouscule, la gifle et la menace de nouveau.