Deux réseaux de trafic de drogue ont été démantelés lundi 2 novembre dans la wilaya d'Oran, à l'issue de deux opérations menées par les éléments de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI), relevant de la sûreté de wilaya. Les services de sécurité ont interpellé quinze personnes et saisi une grande quantité de drogue et d'autres objets.

En effet, selon des sources concordantes, les policiers ont mis fin aux agissements de deux réseaux de contrebande internationale de stupéfiants et de psychotropes. Deux réseaux composés en tout de quinze personnes en détention de plus de 25 kilogrammes de cannabis et plus de 9700 comprimés d'hallucinogènes. Aussi, les éléments de la BRI ont saisi plus de 556 millions de centimes ainsi que huit véhicules et 23 téléphones mobiles.

En fait, les éléments de la BRI d'Oran ont exploité des renseignements qui leur sont parvenus sur les agissements de ces deux bandes de malfaiteurs. La surveillance de certains des membres de ces réseaux a conduit à la confirmation des informations et l'arrestation de 9 personnes dans une première opération.

Saisie de 25 kilogrammes de cannabis

Cette opération qui a ciblé le premier réseau a permis aussi la saisie de plus de 25 kilogrammes de cannabis et la somme de 269 millions de centimes. Les éléments de la police nationale ont également mis la main sur 4 véhicules et 13 téléphones utilisés dans le trafic du gang.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

En outre, dans une autre opération, les éléments de la BRI ont neutralisé 6 personnes, membres d'un second réseau. Ce dernier était plutôt spécialisé dans le trafic des comprimés psychotropes. Dans la même opération, la police a saisi plus de 9700 comprimés hallucinogènes ainsi que 287 millions de centimes. Elle n'a pas manqué de saisir aussi 4 véhicules et 10 téléphones mobiles.

La justice ne devrait pas tarder à se saisir des dossiers de ces deux gangs, selon les mêmes sources. Les enquêteurs ont retenu les chefs de contrebande internationale de drogue au sein d'une bande criminelle, entre autres. Ils les accusent également d'atteinte à l'économie nationale et à la santé publique, ainsi que de blanchiment d'argent.

Lire aussi : Algérie : Arrestation d’un important baron de drogue recherché depuis 2014