Une jeune femme, accusée dans une affaire de trafic de psychotropes, a été interpellée cette semaine par les éléments des services de sécurité de la région de Chetouane, dans la wilaya de Tlemcen. Âgée de 28 ans, la trafiquante présumée faisait l'objet d'un avis de recherche.

Selon un communiqué de la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tlemcen, l'arrestation de cette femme dont l'identité n'a pas été révélée, a eu lieu lors d'une patrouille menée par des éléments de la sûreté de daïra. La suspecte était recherchée et faisait l'objet d'un mandat d'arrêt lancé contre elle par la justice.

Selon la même source, la jeune femme de 28 ans était recherchée et est poursuivie pour "détention illégale de substances psychotropes à des fins de commercialisation". Et pour cela, elle risque une lourde peine de prison, vu la gravité de cette charge.

Par ailleurs, les éléments de la sûreté de la daïra de Ghazaouet, dans la même wilaya, ont mis fin aux agissements d'un groupe de malfaiteurs spécialisés dans le cambriolage. Formée de quatre personnes âgées de 20 à 28 ans, cette association de malfaiteurs a été démantelée sur la base de renseignements exploités judicieusement par les enquêteurs de la police.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Après la récupération de tous les objets volés par le groupe, la police de Ghazaouet, à Tlemcen, a présenté ses quatre membres devant la justice pour de nombreux chefs d'accusations. Parmi lesquels figurent "constitution d'association de malfaiteurs", "vol avec effraction" et "dissimulation d'objets volés". Les éléments de la police ont fini par présenter les quatre prévenus devant le procureur de la République près le tribunal de Ghazaouet.

Lire aussi : Algérie : Arrestation d’un important baron de drogue recherché depuis 2014