L'Algérie a de nouveau enregistré une nouvelle tragédie lorsqu'un jeune homme âgé d'une vingtaine d'années a perdu la vie après avoir été poignardé par son agresseur au niveau d'un marché quotidien à Alger, a-t-on appris de sources concordantes.

Les faits ont eu lieu dans l'après-midi du dimanche 15 novembre. Après une violente dispute entre deux jeunes hommes au niveau du marché de Baraki, située dans la banlieue sud-est d'Alger, un d'entre eux n'a pas trouvé mieux que d'user d'une arme blanche pour agresser son adversaire.

La victime, Hamza D., a été poignardée à plusieurs reprises dans différents endroits de son corps. Le coup qu'il a reçu au niveau de la poitrine lui a été fatal. Arrivés sur les lieux, les éléments de la protection civile ont constaté le décès du jeune Hamza, et ont transporté sa dépouille vers la morgue de l'hôpital.

Notons que les raisons qui ont provoqué ce crime demeurent inconnues. Les services de sécurité ont d'ailleurs ouvert une enquête afin de faire la lumière sur cette affaire qui a provoqué le décès du jeune homme âgé à peine de 27 ans, et qui travaillait dans le marché depuis plusieurs mois.

Il faut dire que ce crime rappelle un autre fait semblable également commis dans la capitale algérienne. Le mercredi 2 septembre, un homme âgé de 25 ans a été assassiné d’un coup de couteau devant le centre commercial Hamza à Bachdjerah, dans la banlieue d’Alger. L’assassin a attendu le jeune homme devant le centre commercial et lui a asséné un coup de couteau dans le cœur, le laissant gésir dans son sang.

Une semaine plus tard, le présumé meurtrier, âgé d’une vingtaine d’années et originaire de la wilaya d’Alger s'est ensuite donné la mort en se tranchant la gorge en pleine rue dans la wilaya de Annaba. Des sources sécuritaires ont indiqué que les services de la police étaient à sa recherche.