Les habitants de Aïn Zouit, dans la wilaya de Skikda, ont appris avec choc et consternation la découverte de quatre corps dans une voiture, au niveau de la plage Oued Tandji. Les victimes sont deux hommes et deux femmes dont les corps sans vie ont été découverts dans une voiture de marque Renault Symbol.

Selon la protection civile de Skikda, des passants ont découvert, vendredi 27 novembre au soir, quatre personnes dans une voiture de marque Renault Symbol. Il s'agit de deux hommes et deux femmes morts dans des circonstances encore mystérieuses.

Le procureur de la République et les éléments de la gendarmerie nationale se sont déplacés sur les lieux de la découverte. Aucune information n'a circulé sur les circonstances de ce drame ni sur l'identité des quatre personnes décédées.

Aucune information sur les circonstances du drame

De toute évidence, les services de sécurité concernés ont ouvert une enquête pour élucider cette affaire qui a jeté l'émoi parmi les habitants de la localité de Aïn Zouit. Il s'agit de mener une enquête approfondie pour comprendre les circonstances exactes de la mort de ces quatre personnes dont l'âge n'a pas été communiqué. Les enquêteurs auront à déterminer non seulement l'identité des victimes, mais aussi trouver s'il s'agit d'un suicide collectif ou d'un quadruple assassinat.

Il ne se passe pas une semaine sans que l'on ne signale la découverte d'un corps dans une contrée en Algérie. Entre suicides et homicides, la mort violente devient ainsi monnaie courante. Et cela touche toutes les wilayas du pays, où la protection civile et les services de sécurité sont mis à rude épreuve.

Lire aussi : Femme assassinée à Constantine : C’était aussi une tentative d’avortement