Un homme a assassiné sa belle-fille et blessé son propre fils avec son fusil de chasse. Le drame, engendré par une mésentente familiale, a eu lieu dans la région de Maoklane, wilaya de Sétif. Selon des sources locales, le drame a jeté l'émoi sur la population de la région, particulièrement celle du quartier de Tizi n Brahem, où habite la famille endeuillée.

Selon les mêmes sources, cela a commencé par des disputes entre l'auteur du crime et ses deux victimes (son fils et sa belle-fille). Des disputes avec de violents accrochages verbaux en lien avec des travaux menés par le jeune couple dans la maison familiale. Visiblement, le père, dont l'âge n'a pas été précisé, n'était pas favorable à ces travaux visant la rénovation de la maison.

D'ailleurs, à plusieurs reprises, le senior a menacé ses vis-à-vis de mort s'ils ne se décidaient pas d'arrêter les travaux concernées. Il a fini par tenir sa promesse en usant de son fusil de chasse. Il tuera froidement sa belle-fille, âgée de 38 ans, après avoir tiré deux fois en direction de son abdomen. Elle rendra l'âme sur place.

De son côté, son fils, qui a été touché au niveau des jambes, a été transféré vers l'hôpital Saïd Laouamri de la localité voisine de Bougaâ, toujours dans la wilaya de Sétif. Selon les blessures prises en charge au niveau de cet établissement hospitalier, ses jours ne sont pas en danger.

À lire aussi :  France : une famille algérienne avec 4 enfants expulsée vers l'Espagne

Enfin, les éléments de la gendarmerie nationale ont pu appréhender l'auteur de l'assassinat qui a jeté l'émoi sur toute la population de la région. Aussi, ils ont ouvert une enquête pour élucider cette affaire et connaître ses tenants et aboutissants.

Lire aussi : Algérie : Deux hommes et deux femmes retrouvés morts dans une voiture