Les services de la Protection civile ont retrouvé, dans l'après-midi de ce mercredi 30 décembre, le corps sans vie d'un randonneur âgé d'une quarantaine d'années. Ce dernier avait disparu vendredi 25 décembre du côté du lac Dhaya, à Blida, avec deux de ses compagnons, retrouvés plus tard sains et saufs. 

Disparu depuis plusieurs jours, Moussa Belaïd, âgé de 43 ans, a été retrouvé mort par les éléments les sapeurs-pompiers. Vendredi 25 décembre, l’unité de la protection civile relevant de la daïra de Mouzaïa a reçu un signalement des services de la gendarmerie nationale, faisant état de la disparition de trois randonneurs, sortis en excursion au lac de Dhaya, au sud-ouest de la ville Blida.

Les secours se sont alors mis à la recherche des trois hommes. Ils réussiront à entrer en contact par téléphone avec un des deux aventuriers retrouvés sains et saufs. Ce sont les habitants d'un village avoisinant qui avaient retrouvé les deux randonneurs en premier. Parti vraisemblablement en quête d'une issue, le troisième randonneur restait, quant à lui, introuvable.

Moussa Belaïd laisse derrière lui six enfants

Six jours plus tard, la victime finira par être retrouvée morte au milieu de sentiers montagneux accidentés, de pentes glissantes et dangereuses et de conditions climatiques difficiles. Selon des sources concordantes, le cadavre du quadragénaire a été retrouvé coincé au milieu de plantes épineuses, où il se cachait probablement.

À lire aussi :  Paris : Une Américaine violée par un SDF algérien

Les secours ont procédé à l'acheminement de la dépouille de la victime vers la morgue de l'hôpital de la ville, où elle subira une autopsie qui pourrait aider les enquêteurs à déterminer les raisons exactes de sa mort. On apprend que le défunt, marié et père de six enfants, habitait dans la commune de Aïn Romana, relevant de la wilaya de Blida, où il travaillait dans une cafétéria.

Lire aussi : Algérie : Deux marins-pêcheurs disparaissent en mer