Une énorme quantité de comprimés psychotropes a été saisie mercredi 30 décembre 2020 par les services de sécurité dans la wilaya de Tamanrasset, à l'extrême sud de l'Algérie, a indiqué le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué. Il s'agit de 550 000 comprimés, précise la même source affirmant que la valeur de cette drogue est estimée à 55 milliards de centimes. 

"Dans la dynamique des opérations continues visant à lutter contre la criminalité organisée multiforme et à déjouer toute tentative de narcotrafic dans notre pays, les services de sécurité du Ministère de la Défense Nationale, ont arrêté, ce mercredi 30 décembre 2020, à Tamanrasset en 6ème Région Militaire, (04) narcotrafiquants qui tentaient d'acheminer vers le Nord du pays une énorme quantité de psychotropes s’élevant à (550 000) comprimés, dont la valeur est estimée à 55 milliards de Centimes", peut-on lire dans le communiqué en question.

"Cette opération de qualité vient s'ajouter aux multiples actions menées sur le terrain par nos Forces Armées, et qui se sont soldées, en moins d'une semaine, par la mise en échec de l'introduction de plus de 38 quintaux de kif traité en territoire national", ajoute la même source.

Dans un autre communiqué rendu public durant la même journée du mercredi, le MDN a fait état de la saisie de plus de 10 quintaux de kif traité à Ouargla, toujours dans le sud du pays.

Plus de 10 quintaux de kif traité saisi à Ouargla

"Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en sus des grandes quantités de kif traité s’élevant à (27) quintaux et (2,86) kilogrammes saisies, les 25 et 26 décembre 2020 au niveau des frontières avec le Maroc, à Tindouf, Béchar, Oran et Tlemcen, qui avaient fait l'objet d'un communiqué rendu public précédemment, un détachement de l'ANP a saisi lors d’une patrouille à Hassi Messaoud à Ouargla, un véhicule tout-terrain à son bord un (01) pistolet mitrailleur de type Kalachnikov, (02) chargeurs de munitions, (161) balles, une (01) paire de jumelles et une grande quantité de kif traité s’élevant à (10) quintaux et (49,5) kilogrammes.", a indiqué en effet le ministère de la Défense.

La même source rapporte en outre que "les détachements combinés de l'ANP, les services de la Gendarmerie Nationale et les Garde-frontières ont intercepté (36) narcotrafiquants dont (02) de nationalité marocaine et saisi un (01) fusil de chasse, (101,14) kilogrammes de kif traité, un (01) kilogramme de cocaïne et (19 892) comprimés psychotropes, lors d'opérations distinctes menées à Bechar, Jijel, Batna, Constantine, Mila, Oum El Bouaghi, Souk Ahras, Tebessa, Ouargla, Aïn Defla, Relizane et Sidi Bel Abbes. Ainsi, le bilan général des quantités de kif traité saisies s'élève à (38) quintaux et (53,5) kilogrammes".