Une fille âgée de douze ans a été retrouvée morte pendue dans la wilaya de Bouira, au sud-est d'Alger, rapportait samedi 2 janvier le média arabophone Echorouk. La découverte macabre a été faite au domicile de la mineure, sis dans le village Ath Djaâdi. 

La victime, âgée de douze années, a été retrouvée morte, pendue à une corde, dans la localité d'Ath Djaâdi, relevant de la wilaya de Bouira, en Kabylie. La nouvelle de la tragédie a bouleversé les habitants de la région. Prévenus, les éléments de la Protection civile se sont déplacés sur les lieux et constaté le décès de l'enfant. Ils ont, ensuite, transporté son corps vers la morgue de l'hôpital le plus proche pour les besoins de l'autopsie.

De leur côté, les services de sécurité ont enclenché une enquête afin d'élucider cette affaire. Selon les premiers témoignages récoltés auprès du voisinage de la défunte, la petite fillette a mis fin à ses jours à cause de problèmes dont souffrirait son père. Cela dit, même si beaucoup d'éléments convergent vers la thèse du suicide, seule l'enquête et l'autopsie détermineront les réelles causes de la mort.

A noter que le phénomène du suicide chez les enfants connaît une évolution inquiétante dans la société algérienne. Le bilan alarmant de ces dernières semaines en est l’illustration. Les chiffres sont effarants et les causes demeurent parfois mystérieuses ou non sondées. Le nombre des personnes qui ont tenté de se suicider connaît également une augmentation effrayante en Algérie. Il s’agit souvent de mineurs en proie aux conflits familiaux.

Lire aussi : Algérie : Un garçon de douze ans met fin à ses jours par pendaison