Les services de sécurité de la daïra de Remchi, dans la wilaya de Tlemcen, ont arrêté dernièrement une femme activement recherchée pour son implication présumée dans plusieurs affaires d'escroquerie. Âgée de 63 ans, la mise en cause faisait l'objet de huit mandats d'arrêt.

Fin de cavale pour une femme escroc activement recherchée en Algérie. Elle a été arrêtée dans la wilaya de Tlemcen, dans l'ouest du pays, plus exactement au niveau de la daïra de Remchi. La femme en question était sous le coup de huit mandats d'arrêt, indique le journal arabophone El Khabar dans son édition de dimanche 3 janvier.

Âgée de 63 ans, la prévenue était donc recherchée pour plusieurs affaires liées à l'escroquerie. Elle est, entre autres, accusée d'« abus de confiance » et de « faux et usage de faux », indiquent les mêmes sources sans donner plus de détails sur cette affaire. On ignore également les circonstances de l'arrestation de la sexagénaire. Après l'enquête des services de sécurité de la daïra de Remchi qui l'ont appréhendée, la mise en cause a été présentée devant le procureur de la République.

Cette affaire criminelle rappelle l'arrestation d'un autre escroc dans la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie, au mois d'août dernier. Âgé de 38 ans et originaire de la localité de Mekla, relevant de la même wilaya, le prévenu faisait l’objet de 14 mandats d’arrêt, émis par divers tribunaux du pays. Il était recherché pour les mêmes crimes que la sexagénaire de Tlemcen, à savoir plusieurs affaires d'escroquerie. Il était exactement poursuivi pour faux et usage de faux, fraude et émission des chèques sans provision.

Lire aussi : Algérie : Un homme recherché par Interpol arrêté à Tébessa