La wilaya de Relizane, dans le nord-ouest de l’Algérie, a enregistré un drame effroyable dans l'après-midi de samedi 2 janvier. Il s'agit de la noyade tragique d'un enfant âgé d'à peine trois ans, indique, dans son édition de dimanche, le média arabophone Ennahar.

Selon la même source, l'enfant, qui se trouvait dans un champ en compagnie de son père, échappa à la vigilance de dernier, tomba accidentellement dans la rivière de Oued R'hiou et mourra. Cette tragédie a eu lieu dans l'après-midi de samedi, vers 14h30. Prévenus, les plongeurs de la Protection civile se sont immédiatement déployés sur les lieux pour mener les recherches.

Malheureusement, l’intervention rapide des secours n’a pas sauvé la vie de l'enfant de trois ans, dont le corps sera repêché sans vie quelques minutes après le début des recherches. Sa dépouille a été acheminée vers la morgue de l’hôpital de la ville. La triste nouvelle, qui a rapidement fait le tour de la région, a installé un climat de consternation et de désolation.

Pour rappel, vendredi 15 mai, quatre enfants issus d’une même famille ont trouvé la mort dans des circonstances similaires. Le drame est survenu en Kabylie, plus précisément dans la localité de Laâzib (Naciria), dans la wilaya de Boumerdes, où les éléments de la Protection civile étaient intervenus dans la soirée pour repêcher les corps des victimes noyées dans une retenue collinaire. Trois d’entre elles étaient de sexe masculin et la quatrième de sexe féminin.

Lire aussi : Algérie : Trois personnes meurent noyées dans une retenue collinaire