Les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) ont réussi, ce vendredi 8 janvier, à désamorcer une bombe artisanale au nord de l’Algérie. L’objet explosif a été retrouvé dans la région de Boumerdes, en Kabylie, indique le ministère de la Défense nationale (MDN) dans un communiqué.

Le pire a été évité en Kabylie. Un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP) a, en effet, découvert une bombe artisanale dans les région de Zemmouri, relevant de la wilaya de Boumerdes, sur les côtes algériennes. Comme l’a indiqué le ministère de la Défense nationale dans un communiqué rendu public ce vendredi : « Dans le cadre de la lutte antiterroriste et lors d’une patrouille menée près de la région de Zemmouri, wilaya de Boumerdès en 1ère Région Militaire, un détachement de l’Armée Nationale Populaire a découvert, très tôt dans la matinée de ce vendredi 08 janvier 2021, une (01) bombe de confection artisanale ».

Les éléments de l’ANP ont néanmoins réussi à désamorcer la bombe, après qu’« une équipe des services spécialisés de l’Armée Nationale Populaire est intervenue immédiatement », ajoute le MDN. Ce dernier a d’ailleurs partagé des photos de l’objet en question via son site officiel. On y voit une bombe fabriquée artisanalement par des terroristes, ainsi que des téléphones portables qui servent à activer l’explosion.

Il faut souligner que les services de l’armée algérienne mènent depuis quelques jours plusieurs opérations antiterroristes dans différentes régions en Algérie. Des interventions qui ont d’ailleurs abouti à l’élimination de nombreux terroristes. Comme ce fut le cas dans la wilaya de Tipaza, où les détachements de l’ANP ont éliminé pas moins de six terroristes. Cette opération a, néanmoins, coûté la vie à trois militaires, tués suite à des accrochages.

Lire aussi : Y a-t-il eu des opérations d’influence de l’armée française en Algérie ?