Un sans-papier algérien a été interpelé et placé en garde à vue dans l’affaire du meurtre au couteau à Lille. Dans la nuit du 17 au 18 septembre dernier, un jeune homme de 24 ans avait été mortellement blessé à coups de couteau au thorax.

Selon le média régional La Voix du Nord qui rapporte l’information vendredi 29 janvier, la police a interpellé un sans-papiers algérien suspecté d’être l’auteur de l’agression mortelle. L’enquête menée par la police judiciaire de Lille a permis d’interpeller un suspect. Les enquêteurs de la Police Judiciaire de Lille ont fait progressivement la lumière sur ce meurtre qui a endeuillé l’été dernier, Lille dans le nord de la France.

Dans la nuit du 17 au 18 septembre dernier, un jeune homme de 24 ans, connu des services de police, a reçu plusieurs coups de couteau au thorax dans une rue du quartier lillois de Wazemmes. Ces coups « auraient été portés après une bagarre ». La victime était sorti la veille d'une garde à vue pour des vols à la roulotte.

Les nombreuses traces au sol et la présence de bouteilles cassées ont alimenté l'hypothèse d'une rixe qui aurait mal tourné. Ce drame s’est produit dans un contexte totalement mystérieux, sans témoins, ni explications, ni suspects, dans un premier temps.

À lire aussi :  L'imam djihadiste Youssef al-Qaradâwî est décédé à l'âge de 96 ans

Lundi dernier, le palais de justice de Niort a ouvert le procès d’un ancien militaire algérien établi en France. Ce dernier est accusé de tentative de meurtre sur son épouse et mère de ses cinq enfants qui a reçu sept coups de couteau ayant failli mettre fin à ses jours. Né en Algérie, un ancien militaire des forces spéciales algériennes a comparu devant le tribunal de Niort, dans le centre-ouest de la France. Il est accusé d’avoir tenté d’assassiner sa femme à l’aide d’une arme blanche.