Le collectif des avocats pour le changement et la dignité a lancé une pétition pour la libération de l'activiste Rachid Nekkaz. Cette pétition été mise en ligne samedi 30 janvier dénonce le transfert de Rachid Nekkaz vers la prison d'El Abiodh Sid Cheikh, malgré son état de santé, et exige sa libération.

Les rédacteurs de la pétition ont exprimé leur solidarité avec Rachid Nekkaz. Ils déclarent : "Nous avons appris le transfert du militant et activiste Rachid Nekkaz, de la maison d'arrêt de Koléa vers celle de El Abiodh Sid Cheikh avec colère et consternation".

Le collectif d'avocats indique que "son transfert (celui de Rachid Nekkaz Ndlr) intervient après que les médecins aient diagnostiqué un cancer de la prostate et du foie". Il souligne que "ce transfert et cette maltraitance nous rappelle le cas de feu Mohamed Tamalt, le journaliste, et de feu Kamel Eddine Fekhar, militant politique". En faisant le parallèle avec les deux prisonniers morts lors de leur incarcération, le collectif avertit qu "encore une fois, Rachid Nekkaz, pourrait faire l'objet d une mort programmée".

Les initiateurs de la pétition concluent : "Nous tenons responsable le régime en place et nous les mettons devant leur responsabilité sur les conséquences de ce transfert sur sa vie. Nous exigeons l'arrêt immédiat de cet acharnement politico-judiciaire réservé à Rachid Nekkaz".

À lire aussi :  Réduction du nombre visas pour les Algériens : Un député français s’insurge

Il faut rappeler que le fondateur du Mouvement pour la jeunesse et le changement (MJC) Rachid Nekkaz serait atteint d’un début de cancer de la prostate, selon ses avocats. Afin de protester contre son incarcération depuis plus d'une année, Rachid Nekkaz a décidé d'entamer une grève de la faim d’un mois à partir du 19 février prochain.

Des avocats de la défense vont entamer une grève de la faim

Par ailleurs, des avocats des détenus d'opinion affiliés au barreau de Tizi Ouzou ont décidé d'observer une gréve de la faim le 4 février prochain en signe de solidarité avec les militants incarcérés. Ils ont affirmé dans une déclaration rendue publique ce dimanche 31 janvier qu'à l'occasion de la journée internationale de la lutte contre le cancer, "nous observerons une grève de la faim en solidarité avec les détenus d'opinion, notamment Rachid Nekkaz atteint d'une cancer de la prostate". Les avocats ont appelé l’opinion publique nationale et internationale à se joindre à cette action"

Lire aussi : Algérie : Rachid Nekkaz transféré vers la prison de Labiod Sidi Cheikh, à El Bayadh