Un homme a été mortellement heurté par un train, lundi 1er février, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, en Kabylie, a indiqué la protection civile dans un communiqué rendu public sur sa page Facebook. Le drame a été enregistré vers 18 heures, a précisé la même source.

"Ce jour le 01/02/2021 à 18h30, les éléments de la protection civile de l'unité de Draa Ben Khedda sont intervenus pour l'évacuation d'un homme heurté par un train de transport de voyageurs à Tadmaït, daïra de Draa Ben Khedda", a rapporté la même source. Précisant que la victime âgée de 42 ans est décédée sur le coup et sa dépouille a été déposée à la morgue du CHU de Tizi Ouzou.
Selon des sources locales, le défunt est originaire de la localité d'At Zmenzer, relevant de la daïra de Beni Douala, dans la même wilaya de Tizi-Ouzou. Répondant aux initiales A. M., la victime de cette accident était père de deux filles, ajoutent les mêmes sources. Cette tragédie dont la nouvelle s'est vite répandue dans toute la région a jeté l'émoi sur la population locale.

Ces trains qui tuent...

Il s'agit en fait d'un énième accident du genre enregistré depuis le reprise du transport ferroviaire et des liaisons inter-wilayas en Algérie, après un arrêt de près d’une année, en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. D’ailleurs, le train qui a percuté le quadragénaire assure la ligne Alger-Tizi-Ouzou.

Le 5 janvier dernier, un sexagénaire a trouvé la mort dans les mêmes circonstances au niveau du chef lieu de la wilaya de Sidi Bel Abbes. La victime a été percutée par un train au niveau du quartier populaire de Sidi Ammar, au centre-ville.

À lire aussi :  France : À bord d'une voiture volée, un Algérien s'engage sur l'autoroute pour fuir la PAF

Ce père de famille a rendu l’âme sur place. Les agents de la protection civile dépêchés sur les lieux n’ont pu que constater le décès. Ils ont évacué le corps sans vie vers la morgue du Centre hospitalo-universitaire (CHU) Hassani Abdelkader de la ville.