Encore un féminicide en Algérie ! Une femme a été retrouvée égorgée à son domicile, rapportent des sources concordantes. La découverte effroyable a été faite lundi 22 février à Batna, dans le nord-est de l’Algérie. 

Le quartier Ouled Zedem de la cité populaire Bouakal, sise au chef-lieu de la wilaya de Batna, a été secoué, dans la journée de lundi, par un abominable crime. La victime est une femme âgée de 28 ans. Elle a été retrouvée égorgée à son domicile. Le corps portait également les traces de plusieurs coups de poignard.

Selon le journal arabophone El Bilad, l’auteur présumé du crime n’est autre que le mari de la jeune femme. Ne se contenant pas d’égorger la victime, le criminel a poignardé le corps à plusieurs reprises, indique la même source.

Les circonstances exactes du drame restent toutefois à déterminer. Les services de sécurité qui se sont déplacés sur les lieux ont ouvert une enquête. De leur côté, les sapeurs-pompiers ont transporté le corps inerte vers la morgue de l’hôpital de la ville pour les besoins de l’autopsie.

Un jeune mortellement poignardé à Tlemcen

Cette même journée de lundi a été marquée par un autre crime tout aussi ignoble. Il a été enregistré au niveau de la commune de Aïn Youcef, dans la wilaya de Tlemcen, dans le nord-est du pays. La victime est un jeune homme poignardé mortellement par un inconnu. Ce dernier a été vite appréhendé par les éléments de la Gendarmerie nationale, indique le journal El Khabar qui a rapporté l’information.

Lire aussi : Algérie : Deux crimes atroces en l’espace de deux jours secouent Oran