Recherché par Interpol, un ressortissant franco-algérien âgé de 29 ans a été arrêté samedi, à Tanger, dans le nord du Maroc. Le prévenu était recherché pour « tentative de vol à main armée en bande organisée et association de malfaiteurs ».

La Direction générale de la sûreté nationale du Maroc a indiqué, dans un communiqué, que le ressortissant français d’origine algérienne était recherché sur la base d’une notice rouge émise par Interpol, dans le cadre d’une affaire criminelle liée à l’attaque d’un fourgon de transport de fonds en Suisse. La DGSN marocaine précise que le prévenu, dont l’identité n’a pas été dévoilée, a été mis à la disposition des autorités judiciaires compétentes qui devront se prononcer sur la procédure de son extradition vers la France, où il était activement recherché.

Le communiqué souligne que cette interpellation intervient dans le cadre des relations de coopération sécuritaire internationale et des efforts déployés par les services de la sûreté marocaine, afin de poursuivre les individus recherchés au niveau international pour des affaires de criminalité transnationale.

Pour rappel, un autre citoyen français d’origine algérienne, également recherché par Interpol, a été arrêté en octobre dernier à Marrakech. Il est suspecté d’avoir des liens avec un réseau criminel actif dans le trafic international de drogue et de psychotropes. En avril 2020, un autre Franco-Algérien, âgé de 41 ans, a été arrêté au Maroc. Le prévenu faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis à son encontre par les autorités françaises en 2017.

Il était recherché pour son implication dans une affaire de tentative de meurtre et de trafic de drogue. Il a été appréhendé par les services de sécurité marocaine dans la ville de Tanger, dans le nord du Maroc. Il aurait été remis aux autorités françaises pour être présenté devant la justice.