Algérie : Un homme de 82 ans tue une personne et blesse deux autres

Une personne a été tuée et deux autres ont été grièvement blessées par balles dans la journée de samedi 1er mai, à Chlef, à l'ouest de la capitale Alger, rapportent des sources médiatiques concordantes, citant des sources sécuritaires. Le présumé coupable est un homme âgé de 82 ans. 

Le chef-lieu de la wilaya de Chlef, plus précisément la cité des Frères Abbad, a été secoué, samedi, par un terrible drame. Un octogénaire a tiré des coups de feu sur trois personnes : son voisin et ses deux fils. L'une des trois victimes a trouvé la mort sur place, alors que les deux autres ont été gravement touchées, indiquent des sources concordantes.

Les deux personnes blessées ont été transférées en extrême urgence à l'hôpital de la ville pour leur prise en charge. Le présumé auteur de ce crime, qui n'a pas voulu se rendre, a été arrêté par les services de sécurité qui se sont dépêchés sur les lieux. L'octogénaire a été ensuite conduit au commissariat pour y être interrogé.

Faits-divers Ivre et drogué, un Algérien sème la terreur dans un quartier en Italie

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de cette tragédie, enregistrée en plein mois de ramadan. Selon des sources médiatiques, le mobile du crime serait un différend personnel entre l'octogénaire et ses victimes. La nature de ce différend n'a pas été révélée.

Pour un différend personnel

Selon les mêmes sources, ce drame a jeté l'émoi et l'effroi sur toute la région. Il faut dire que la criminalité connaît une recrudescence effrayante en Algérie. Rien que vendredi 30 avril, un jeune a froidement tué un adolescent en lui assénant un coup de poignard en plein cœur. Cela s'est passé dans la wilaya de Tébessa, dans le nord-est du pays.

Lire aussi : Algérie : Un jeune homme tué à cause… d’un sachet de lait


Vous aimez cet article ? Partagez !