Un jeune Algérien a trouvé la mort le 31 mai dernier dans des circonstances mystérieuses en Bosnie-Herzégovine. Agée de 27 ans, la victime, originaire de la wilaya de Bejaïa (Kabylie), se trouvait en situation irrégulière dans ce pays du sud-est de l'Europe. 

Selon le quotidien Liberté de ce jeudi 3 juin, la mort de la victime, qui répond au nom d’Amirouche Bourmani, est survenue le 31 mai dernier dans des conditions mystérieuses, dans ce pays d'Europe de l'Est. Selon la même source, le défunt, qui avait quitté le pays en mars 2020 pour s’installer à l’étranger, aurait été victime d’une agression mortelle, alors qu’il tentait de traverser la frontière bosniaque pour rejoindre un des pays de l’Union européenne (UE).

Après avoir réussi à traverser la Méditerranée parmi un groupe d'immigrants clandestins, le jeune Harrag avait d’abord atterri en Turquie, où il a séjourné de façon irrégulière pendant plusieurs mois, avant de prendre la destination de la Bosnie-Herzégovine.

L'Algérien, originaire de Bejaïa, était en situation irrégulière

Il faut dire que ces drames se sont multipliés ces dernières années à cause du nombre important de jeunes qui tentent de rejoindre l’Europe par tous les moyens, au péril de leur vie. Pour rappel, en mars dernier, un autre Algérien de 19 ans a trouvé la mort dans des circonstances mystérieuses à Lyon, en France.

À lire aussi :  Suisse : Un détenu algérien retrouvé mort dans sa cellule

Le corps sans vie du http://www.onlinephentermine.net défunt a été découvert Phentermine online par ses amis au bas de l’immeuble où il résidait, avaient expliqué les membres de sa famille. « On ne sait pas s’il a été jeté ou s’il a chuté de l’appartement où il habitait », avait indiqué sa mère à une chaîne de télévision privée qui s’est rendue chez les parents du malheureux, à Constantine, dans l’est de l’Algérie. La maman avait précisé que son fils cohabitait avec des amis au 5e étage de l’immeuble au bas duquel il a été retrouvé mort.