Le geste de reconnaissance du Real Madrid pour Zidane : Malgré son départ fracassant de la barre technique du Real Madrid, la direction du club espagnol ne semble pas tenir rigueur à son ancien coach, Zinedine Zidane. En effet, le président madrilène a décidé de laisser filer Zidane sans lui réclamer le moindre sou, alors que le contrat liant les deux parties stipule que le coach français s'acquittera d’une pénalité de dix millions d'euros s’il ne va pas au bout de son contrat.

En effet, selon les informations de Bernabeu Digital, relayées le 6 juin par le quotidien espagnol AS, la direction du Real Madrid a fait un sacré cadeau à Zidane au moment de son départ. Le souvenir de son départ brutal en 2018 aurait poussé le Real Madrid à inclure une clause de son contrat, prévoyant que Zidane devait payer 10 millions d'euros en cas de rupture anticipée du bail. Sauf que le Real Madrid a visiblement décidé de ne pas lever cette option. Notamment parce que le départ de Zidane était dans l'air depuis quelque temps et n'a pas été un séisme comme en 2018.

Un départ qui a même dû satisfaire certains membres de la direction des vice-champions d’Espagne qui militaient en interne en faveur de son éviction. Cette situation explique, sans aucun doute, le cadeau fait par Florentino Perez à l’ancien meneur de jeu des Bleus. Un geste fort qui n’a pas empêché Zinedine Zidane de se montrer sévère avec son désormais ancien président : « Je pars car j’ai l’impression que le club ne me donne plus la confiance dont j’ai besoin, il ne m’offre pas le support pour construire quelque chose à moyen ou long terme », avait-il confié dans une lettre ouverte adressée aux supporters, publiée le 31 mai dernier.

À lire aussi :  Algérie-Côte d'Ivoire : Sélection probable et chaînes pour voir le match

Zidane - Real Madrid : Un cadeau à 10 millions d’euros !

« J’aurais aimé que ma relation avec le club et avec le président ces derniers mois soit un peu différente de celle des autres entraîneurs. Je ne demandais pas des privilèges, bien sûr que non, mais un peu plus de mémoire. (…) Pour que cela dure plus longtemps, les relations humaines sont essentielles, elles sont plus importantes que l’argent, plus importantes que la célébrité, plus importantes que tout. Vous devez vous en occuper », avait ajouté Zinedine Zidane.

L’enfant de Marseille, qui reste le seul coach de l’histoire à avoir gagné la Ligue des champions (UEFA) trois fois de suite avec le même club, s’est montré également amer envers les médias. « Il y a eu des centaines de conférences de presse et, malheureusement, nous avons très peu parlé de football et je sais que vous aussi vous aimez le football, que ce sport nous unit. Cependant, sans vouloir vous critiquer ou vous donner des leçons, j’aurais aimé que vos questions n’aient pas toujours été dirigées par la polémique, pour pouvoir parler plus souvent de ballon et avant tout des joueurs, qui sont et seront toujours les plus importants de ce jeu », avait-il avoué.