Emmanuel Macron a finalement réagi à la gifle qu'il a reçue lors de son déplacement dans la région de la Drôme le mardi 8 juin 2018. Le président français a tenté de relativiser, et surtout d'écarter l'incident du débat public.

En effet, lors du déplacement d'Emmanuel Macron à Tain-l'Hermitage, dans la région de la Drôme. un homme qu'il saluait dans la foule, lui a donné une gifle. Pour le président, il faut relativiser cet acte, qu'il qualifie de « fait isolé ». « Il ne faut pas que cela vienne occulter le reste des sujets si importants qui concernent la vie de beaucoup », a-t-il expliqué lors d'un entretien accordé au média local Dauphiné Libéré.

Emmanuel Macron réagit à la gifle de la Drôme

Le président français encourage, dans son entretien, à ne pas donner trop d'importance à cette gifle, pour ne pas prendre en otage le débat public et occulter les problèmes de fond. À la question s'il pensait que le climat politique se dégradait, Emmanuel Macron est tranchant. Il rappelle d'ailleurs qu'il a continué à saluer les personnes présentes et à prendre des photos avec elles.

« Non. Je ne voudrais pas que des individus isolés ou des gens qui vont vers les extrêmes puissent, en quelque sorte, faire oublier le reste. Le peuple français est un peuple républicain. L’écrasante majorité des Français est intéressée par les problèmes de fond. Sur le principe, je serai intraitable, mais ne laissons pas des faits isolés, des individus ultraviolents, comme il y en a toujours quelques-uns dans les manifestations aussi, prendre possession du débat public : ils ne le méritent pas », a-t-il rétorqué.

À lire aussi :  Une écrivaine algérienne accuse Macron de mener une politique islamophobe

Revenant sur la gifle, le président français estime qu'il faut respecter les fonctions dans la République. En d'autres termes, on ne peut agresser un haut responsable de l'État impunément. Il affirme : « il faut respecter les fonctions dans la République et je ne lâcherai jamais ce combat. Les fonctions, quelles qu’elles soient, sont plus grandes que nous et ne doivent pas faire l’objet d’agression particulière ».

Emmanuel Macron giflé lors d'un déplacement à Tain

Pour rappel, Emmanuel Macron a été violemment giflé lors d'un déplacement effectué dans la région de la Drôme. Un individu, qui se trouvait derrière les barrières de sécurité, a profité du moment où le président français allait lui serrer la main pour l'agresser. On entendait aussi scander « à bas la Macronie ! ». Les agents de sécurité présents ont immédiatement arrêté l'auteur de cet acte, ainsi qu'une personne qui l'accompagnait.

Le président français Emmanuel Macron violemment giflé par un individu (Vidéo)