La terre a de nouveau tremblé à Béjaïa. Le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) a enregistré, dans l’après-midi de ce mardi 15 juin, une secousse sismique de magnitude 3,3 sur l’échelle de Richter.

Selon le CRAAG, l’épicentre du séisme a été localisé à 33 kilomètres au nord-est du Cap Carbon, à Bejaïa, dans le nord-est de l’Algérie. Ce tremblement de terre, qui a eu lieu à 14 h 41 (heure locale), ce mardi 15 juin, a atteint une magnitude de 3,3 sur l’échelle ouverte de Richter.

La secousse a été ressentie dans les quatre coins de la wilaya de Bejaïa et même dans les wilayas environnantes, à l’instar de Jijel, Bouira et Tizi-Ouzou. Les habitants de la région ont affirmé, via les réseaux sociaux, avoir fortement ressenti la secousse. Fort heureusement, aucun dégât matériel ou humain n’a été enregistré.

Notons qu'il s’agit du deuxième tremblement de terre que la Kabylie enregistre en l’espace de quelques jours. Dans la nuit de 7 juin dernier (vers 20 h 34), le CRAAG a fait état d’une secousse tellurique de magnitude 3,2. Elle a été localisée à 12 km au sud-est de la ville de Ouled Rached, relevant de la wilaya de Bouira.