Auteur de plusieurs cambriolages en France, un ressortissant marocain se faisant passer pour un Algérien a été débusqué par la police. Agé de 20 ans, le jeune circulait avec deux identités différentes. Il est impliqué dans cinq vols commis en 2019 et 2020 en France. C’est ce qu’a révélé, le 26 juin, le quotidien français Sud-Ouest.

Un cambrioleur qui circulait, il y a deux ans, en Gironde (France), avec deux identités différentes et impliqué dans cinq vols commis en 2019 et 2020 à Bordeaux, est finalement de nationalité marocaine. C’est ce qu’a révélé le quotidien français Sud-Ouest dans son édition du 26 juin. « Cette semaine, les policiers du groupe en charge de la lutte contre les mineurs délinquants isolés ont retrouvé la trace d’un cambrioleur incarcéré au centre de détention d’Uzerche (département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine, ndlr) », précise la même source.

Il a été débusqué par la police grâce aux tests ADN

Déjà incarcéré pour d’autres affaires liées au vol, le ressortissant marocain a été appréhendé grâce aux investigations approfondies et qui ont permis de retrouver des traces de son ADN sur les lieux des méfaits. Le malfrat sera jugé au mois de juillet, ajoute la même source.

Il faut dire que l’histoire des ressortissants marocains, algériens et tunisiens se trouvant en situation irrégulière en France fait l’objet de polémiques entre la France et les pays du Maghreb. Devant cette situation, le Maroc et la France ont répété, au début du mois de juin en cours, leur volonté de « faciliter » le retour des mineurs marocains isolés, après le récent afflux migratoire dans l’enclave espagnole de Ceuta, sur fond de crise entre Rabat et Madrid.