Une première en Algérie, un hôtel a été transformé en hôpital pour accueillir les malades atteints du coronavirus. Il s'agit de l'établissement le Mazafran à Alger, qui a été mis en effet à la disposition du ministère de la Santé, officiellement dans la soirée du lundi 26 juillet 2021 en présence du Premier ministre, du ministre de la Santé et du wali d'Alger. D'autres responsables ont également assisté à la cérémonie de cette affectation, rapportent plusieurs sources médiatiques.

L' Algérie vit depuis quelques jours au rythme d'une recrudescence infernal du coronavirus. Cette pandémie circule en effet à grande échelle et enregistre une propagation effarante. Pratiquement toutes les structures sanitaires du pays affichent complet et ne peuvent plus répondre favorablement à la demande accrue des malades atteints du Covid-19.

Pour faire face à cette situation inédite, le gouvernement a décidé de réquisitionner des structures hôtelières et de les convertir en hôpitaux afin de recevoir les malades du Covid. La première opération du genre a été effectuée lundi dernier. L'hôtel le Mazafran, à Alger, a été transformé officiellement en structure sanitaire. Ledit hôtel a été au préalable équipé de tout le matériel médical nécessaire pour la prise en charge des malades.

D'autres hôtels vont être transformés en hôpital

D'une capacité d'accueil estimée à 712 lits répartis sur 446 chambres, cette structure sera destinée désormais à accueillir les patients atteints du Covid-19 de la wilaya d'Alger, indique-t-on. Il ne s'agit que d'une première affectation du genre, a affirmé le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, qui a indiqué que cette opération sera généralisée à travers les autres wilayas du pays.

À lire aussi :  Patrimoine : Les Français plus riches que les Américains et les Allemands

Ces affectations permettront « d'atténuer la pression enregistrée au niveau des hôpitaux et sur les personnels médicaux en raison de la hausse du nombre des cas et permettre de faciliter la prise en charge des patients », a-t-il encore déclaré.

Benabderrahmane a souligné en outre que le premier lot de concentrateurs d'oxygène « est arrivé, dimanche soir à Alger, en attendant la réception, dans les prochains jours, d'autres lots ».