Face à la demande croissante sur les concentrateurs et générateurs d’oxygène, enregistrée depuis quelques semaines en raison de la flambée de la pandémie du Covid-19 en Algérie, plusieurs initiatives sont lancées à travers le pays et au sein de la diaspora pour venir en aide aux malades.

Les appels à l'aide pour soulager les patients contaminés par le Covid-19 en manque d’oxygène ne cessent de se multiplier depuis quelques semaines en Algérie. Des centaines de vidéos et de messages sont partagés au quotidien sur les réseaux sociaux, appelant les bienfaiteurs et les bénévoles à procurer des concentrateurs d'oxygène aux milliers de malades qui souffrent dans de nombreux hôpitaux du pays.

Malgré l'incroyable élan de solidarité affiché par des bienfaiteurs locaux, et leurs concitoyens de la diaspora qui se sont mobilisés pour équiper plusieurs structures sanitaires en générateurs d’oxygène, la situation est toujours alarmante. L'offre en matière d’oxygène au niveau des hôpitaux est en deçà des demandes. De nombreux malades ont besoin de concentrateurs d’oxygène alors que ces derniers ne sont pas disponibles en nombre suffisant. Un manque qui fait que les appels à la solidarité se multiplient de jour en jour.

Des étudiants de l'Université de Tizi-Ouzou veulent se lancer dans la fabrication de concentrateurs d’oxygène

Dans le but de participer à cet effort de solidarité, un groupe d'étudiants de l'Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou veut se lancer dans la fabrication des concentrateurs d'oxygène. En effet, deux étudiants de cette université ont saisi, ce dimanche 8 août, le recteur de l'UMMTO afin qu'il leur « facilite la tâche » et pour « mettre tous les moyens à la disposition de l'équipe de fabrication des concentrateurs d'oxygène ».

Dans leur lettre, les étudiants Ouachek Youcef et Braik Tarik ont demandé au premier responsable de l’Université Mouloud Mammeri « d'autoriser tout volontaire venant de l'étranger pour les épauler dans cette noble mission ». Pour les initiateurs de ce projet, « c'est parce qu'il y a une forte recrudescence de cas Covid et un manque énorme oxygène dans tous les hôpitaux du pays que nous devons assumer nos responsabilités ».

Lettre des étudiants de l'UMMTO au recteur de l'université

Lettre des étudiants de l'UMMTO au recteur de l'université